Julien LANNOU, artiste invité du 1er mars au 15 avril 2015

« Chez Monsieur D »

julien lannou site

© Julien Lannou


Juimplantation dans l'espace julien lannou bislien Lannou, artiste plasticien, installé à Pontrieux (22), investit le cloître en tant qu’espace scénographique. L’occasion de proposer une relecture des lieux au travers d’une image spectaculaire, dynamique, entre hommage aux bâtisseurs d’hier et d’aujourd’hui qui ont œuvré à l’abbaye et méditation sur l’inéluctable finitude des choses

www.julienlannou.com

En collaboration avec  l’association la Fourmi-e Logo laFourmi-e.FC

La galerie de Julien Lannou

François Talairach, artiste invité du 24 mai au 30 novembre 2014

[personne]

« PERSONNE, une présence absence »

L’abbaye de Bon-Repos (Saint Gelven, Côtes d’Armor) accueille François Talairach  en résidence à partir du 19 mai 2014.

 » Dessins, au trait, reportés sur des formes de cônes. Ces objets sont suspendus dans toute la hauteur et le volume des deux pièces d’exposition d’une manière apparemment aléatoire. Seule la vision dans l’axe des cônes, permettra de découvrir, de recomposer, les portraits. Dispositif qui invite les spectateurs à scruter toute l’architecture du lieu. L’espace d’installation est rempli par une composition sonore réalisée à partir des voix des bénévoles. Dans la notation du son, on trouve en ordonnée la fréquence et en abscisse le temps. Le travail compositionnel mettra en valeur l’abscisse (temporelle) faisant ainsi des manières d’anamorphoses sonores.  »

 » les regardeurs ou spectateurs. Mise en jeu du regard. Un certain nombre d’objets plastiques à la géométrie simple et répétitive, en suspension dans toute la hauteur des deux salles. Objets ne révélant leur véritable nature que perçus dans un certain axe. La quête du regard, son errance d’un objet à l’autre donnent au regardeur une vision de l’amplitude architecturale du lieu. Les deux salles sont baignées par une bande son.
Ulysse et les Ambassadeurs
En 1533, difficile de savoir ce qu’il en était de l’abbaye de Bon-Repos et de ses habitants, mais non loin de là, à la cour d’Angleterre, deux ambassadeurs français, dont un ecclésiastique, se faisaient peindre leur portrait par Hans Holbein le jeune : Les Ambassadeurs, célébrissime tableau. Les deux personnages sont représentés
devant les instruments de mesures les plus au fait de la science (modernité) de l’époque et à leurs pieds la célèbre anamorphose d’un crâne. L’image cachée ne se révèle que par le déplacement du regardeur dans un angle improbable pour la vision normale du tableau. Ainsi ce qui semblait être LE sujet du tableau disparaît pour révéler le sens profond de l’oeuvre.
Au-delà de la Vanité, ici dramatique par la représentation d’un crâne, l’anamorphose est une construction géométrique dans laquelle, de l’abscisse et de l’ordonnée, seule la première coordonnée varie.
Un dispositif qui donne à voir si (et seulement si) le regard se positionne correctement. Une métaphore parfaite du temps en cela que s’il semble invisible, ses marques sont spectaculaires. Et c’est aussi une illustration de ce que peut construire le regard (le désir !).
Dans l’Odyssée d’Homère, Ulysse symbolise l’Aventure, la recherche, le courage, la ruse, l’intelligence, l’opiniâtreté,
etc. Pour échapper au Cyclope en disparaissant, il se fait appeler Personne -une affaire de vision !
Sans doute, bon nombre de ces qualités aura-t-il fallu développer pour mener à bien le projet de l’abbaye.  »
François Talairach

francoistalairach.blogspot.fr

vue de face dans l’axe du cône

7176

 François Talairach est représenté par mt-galerie, galerie nomade :  mt-galerie.eu

La galerie de François Talairach

Résidence 2013 : Teruhisa SUZUKI

DSCF4181

Créer des sensations par le mouvement et la lumière
Natif de Shizuoka au Japon, Teruhisa Suzuki travaille en France depuis près de 30 ans. Son oeuvre sort des sentiers battus de l’art contemporain puisque l’artiste utilise la nature comme espace de création et d’exposition. La lumière et le mouvement sont des éléments qui nourrissent sa création et qu’il dompte grâce à un système de sténopés (ancêtre de l’appareil photo) tapissant ses oeuvres (Kara, Plouhinec, 2012 ; Capsule, Chalon-sur-Saône, 2009 ; Dôme, Utsunoya, 2008). A ce sujet, l’artiste témoigne : « J’ai passé mon enfance dans une maison traditionnelle japonaise faite de bois, avec des fenêtres en papier du Japon. Les volets, qui avaient perdu les noeuds de leur bois, laissaient filtrer de nombreux rayons lumineux. Ainsi, une vision inversée du dehors se projetait dans la pièce, animée continuellement par le mouvement des nuages ou le passage d’un oiseau. »

Dans son projet pour Bon-Repos, Teruhisa Suzuki prolonge son travail autour de la lumière et du mouvement, grâce à une installation suspendue. Le visiteur peut ainsi se glisser dans l’œuvre et retrouver, à sa manière, l’expérience de Teruhisa Suzuki enfant.

> Le site officiel de Teruhisa Suzuki

La galerie de Teruhisa Suzuki

Résidence 2012 :  Bob VERSCHUEREN

BOB VERSCHUEREN 2012

Les œuvres de l’artiste belge Bob Verschueren investissent l’espace. Son oeuvre se singularise par la manipulation des éléments végétaux et minéraux. En résonance avec le lieu, les œuvres créées avec l’aide de la population et des bénévoles sont le fruit d’une intense réflexion sur l’espace architectural intérieur dans lequel les éléments naturels sont amenés.

Dossier de presse : DP 5 sites 5 sens

> découvrir la résidence

Résidence 2011 : Emilien Dugenou

« Murmures » : biennale à l’abbaye de Bon Repos. cette manifestation forge son identité plastique autour du son. Les œuvres présentées et créées en résidence utilisent toutes ce médium : des mots, des sons, des cris surgissent, glissent, rebondissent sur ces pierres de l’abbaye qui « murmurent ».

A propos de l’artiste

dossier de presse  :  DP Murmures – 2011

Les artistes  :

Antek Grzysbek :  » Rythmes et variable  »

Jacques Vieille :  » tables  : dedans-dehors  »

Yves Trémorin :  » Breizthorythm 2008  »

Résidence 2010 :  » Atmosphères  » et  sculpteurs d’ailleurs

Atmosphères est un parcours d’art contemporain reliant cinq communes au cœur de la Bretagne, créant un dialogue entre création contemporaine, patrimoine, cours d’eau, jardins et lieux de vie publics, qui tente de proposer une relecture du territoire en période automnale. C’est aussi une rencontre chaleureuse entre dix-huit artistes et la population locale qui fait se rapprocher possiblement et avec beaucoup d’enthousiasme, le monde de l’art et le monde rural à l’occasion de la réalisation et de la mise en place des œuvres

atmosphere 2010 1

Les artistes  :

Michèle Cirès Brigand : « Mon beau château »

Anaïs Morel :  » M Design/ cocon/Pod  »

Dossier de presse : DP ATM

« Sculpteurs d’Ailleurs » Un symposium de sculpture tourné vers l’Afrique. En alternance avec Murmures

Artiste en résidence : Pierre Nikiéma

Dossier de presse : DP Pierre Nikiema symposium – 2010

 

Résidence 2009 : Murmures

« Murmures » Biennale d’Art contemporain de l’Abbaye de Bon Repos du 16 mai au 31 octobre.

Les artistes :

Marcel Dinahet : résidence  » Les sources  »

Edouart Sautai  : résidence  » La machine de vision  »

Michelangelo Pistoletto : monstration  » Les tables du jugement  »

Alban de la Blanchardière et Stéphane Dassieu : performance dansée et sonore  » Libre reflet  »

Dossier de presse : DP Murmures – 2009 

Résidence 2008 :  Sculpteurs d’ailleurs et Atmosphères 

Artiste en résidence : Andries Botha

dossier de presse : DP Sculpteurs d’ailleurs et Atmosphères – 2008